7 talents réveillant Bordeaux – Assurance remboursement prêt immo décés

Qu'est-ce qui rend la ville attrayante? Que fait-il dans la mode qui en fait un lieu de travail et de vie enviable? Certes, la politique publique, mais plus encore la qualité de la vie et l’impulsion que ses habitants créent eux-mêmes, en raison de leur enthousiasme pour leurs activités professionnelles. A Bordeaux, notre correspondant parmi des dizaines de personnes, il pensait avoir retenu une librairie inventive, la Cité du Vin, mécène environnementaliste, leader de la technologie locale, promoteur immobilier à la recherche d'une lointaine figure parmi les soixante leaders d'exception. Sans parler d'un nouveau maire qui fait face à une succession.

Nicolas Florian, un héritage dur

Le nouveau maire reprend peu à peu Alain Juppé et veut le convaincre qu'il n'est pas maire temporaire.

Lunettes rouges: Comme Alain Juppé, Nicolas Florian, 50 ans, a accepté de lire des livres colorés. C’est le seul point commun entre le nouveau maire de Bordeaux (depuis mars), originaire de Marmand, maître en droit des affaires et son mentor, ancien Premier ministre.
Nicolas Florian, ancien chef de LR aux Girondes, montre que "l'humanisme" est une valeur cardinale

. Il est resté dans son parti mais reste prudent: "Tout dépend de l'évolution" paysage politique.

Il a visité le stade de Matmut Atlantique pour encourager Girondiine ou Chaban-Delmas à soutenir le rugby UBB – Juppé avait pensé que l'ancien stade allait devenir un parc autour de la maison. Une partie de "l'Ordre", la porte de Nicolas Florian s'ouvre facilement aux fonctionnaires de l'opposition. "Il est plus moderne, je dis souvent, moins Jupiteria"Pierre Hurmic, un écologiste élu qui s'est battu pendant des années avant qu'Alain Juppé accepte le principe de la directive sur la participation.

© Yann Rabanier à la fin de semaine des Echos

Avec son cadre en verre teinté qui cache l’œil égaré dans l’enfance, c’est le père des quatre enfants qui est du côté de la baby-sitter, qui ne laisse personne indifférent. Les promoteurs du nouveau quartier de la Bastide Niel, qui entourent Darwin Darwin, lui reprochent de s’être affranchis de toutes les règles, "un obstacle". Plusieurs courtiers se sont cassé les dents. Même Alain Juppé, qui soutient Hangar Darwin depuis le début, a créé une serviette. "Que veux-tu d'autre?" il a demandé une tribune publiée fin 2018.

Une bonne partie des 800 "darwinistes" le voient comme un héros de l'autre, même si certaines personnes le trouvent parfois un peu radical. "Il a la folie, il est incroyablement créatif, mais il ne peut pas travailler en silo. Il a un esprit rond qui ne correspond pas aux grandes organisations. C'est de là que viennent beaucoup de problèmes de développeurs et de communautés."Son ami, Marc Lafosse, président du conseil municipal et océanographique, est le premier à signer un contrat de location à Darwin pour sa société Energy of Moon. Philippe Barre représente toujours un "Autres villes moins denses mais plus intenses".

Laisser un commentaire