Assurance capital garanti | La différence entre l'assurance vie et la mort – Achat immobilier assurance prêt

C'est à vous risque contractuel (par exemple la mort).

Le risque est apparu ("porté") par l’assuré ("tête") et, s’il est réalisé, un garantie payé (x) récepteur (s).

La garantie consiste généralement en une somme d'argent (capital) et est payée par l'assureur ("prometteuse").

L'accord est conclu entre trois parties abonné,l'assureur etassuré.

Dans la plupart des cas, le souscripteur et l'assuré sont la même personne.

Le pouvoir adjudicateur ou l'entité adjudicatrice désignent le ou les bénéficiaires ("fournissent").

Si le bénéficiaire profite de la garantie (pour collecter des fonds), il devient un intervenant.

Il existe trois types d’assurance pour la gestion d’actifs:

  1. assurance vie conçu pour augmenter les économies;
  2. assurance décès remplacer la perte de revenu du ménage après le décès d'un membre, généralement un chef de famille;
  3. Assurance Décès Invalidité (AD) pour couvrir le remboursement du prêt.
En cas de décès de l'assuré:

  • assurance-vie ou assurance décès, le ou les bénéficiaires sont t garantie contractuelle ;
  • En cas d’assurance invalidité (DJA), l’assureur remboursera la partie principale du prêteur (remplaçant le défunt ou l’invalide).

assurance décès :

montant de la sécurité (la "capitale") est contrat.

Le souscripteur paie un montant fixe de primes en vertu de son contrat à durée déterminée.

  • ces l'assureur acquiert la prime finale et en aucun cas, renvoyer l'abonné.
  • Seul le décès de l'assuré nécessite une indemnisation de la part de l'assureur: garantie.
  • Si le souscripteur cesse de payer ses primes, le contrat prend fin et aucune indemnité n'est versée.

Cependant, la richesse de la famille tend à augmenter avec le temps et les besoins financiers sont réduits (en particulier lorsque les enfants partent), réduisant ainsi l'intérêt pour cette assurance.

De plus, les primes collectées par les assureurs deviennent généralement plus élevées que celles des assurés.

aussi une telle assurance perd sa place dans la stratégie de legs et la plupart des abonnés mettront fin à leur contrat avant d'exécuter la garantie (en cas de décès de l'assuré), donc avant que l'assureur ne profite!

C’est pourquoi certaines personnes appellent parfois l’assurance décèsassurance perte d'argent.

assurance vie :

capital garanti est égal volume de prime payé argent en euros depuis l'ouverture du contrat:

  • MOINS les coûts d'exécution du contrat;
  • MOINS rachat de capital (rachat partiel).

Le capital transféré pour l'exécution du contrat comprend:

  • capital garanti réévalué;
  • Le montant des primes payées à partir des unités de compte PLUS;
  • L'impôt sur les bénéfices de LESS Capital est remboursé.

Pour certains contrats de La Boîte à Finances & # 39;

  • l'abonné est libre de choisir le montant des primes qu'il paie pour ses contrats (un minimum est toujours requis) et la périodicité de ces paiements.
    Il peut également mettre en place des enregistrements réguliers et lisses.
    Ils peuvent être suspendus à tout moment, de façon permanente ou non, sans affecter les primes déjà payées pour le contrat;
  • le souscripteur peut racheter le capital (retirer) contrats (un montant minimum est encore requis).

L’assurance vie est donc bien plus qu’un investissement financier.

En tout état de cause, le souscripteur ou ses ayants droit ou bénéficiaires sont obtenir des capitaux.

Cependant, il existe deux nuances juridiques:

  • notion de danger contrat d'assurance basé sur la durée de vie de la personne (assuré).
    • Cela se traduit par un manque de calendrier de paiement, le montant du capital versé et l'identité des bénéficiaires.
    • La différence est importante car elle laisse la succession du défunt pour les contrats d'assurance vie **. Donc:
      • règles ne s'applique pas à la détermination des héritiers.
        Ce sont des compagnies d'assurancemoins restrictifqui s'appliquent;
      • système fiscal ("imposition") diffère de l'investissement financier normal en cas de décès.
        C'est dans la plupart des cas plus favorable et cela fonctionne en parallèle avec une taxation normale;
      • Il est donc possible d'optimiser l'allocation (distribution) de vos actifs profiter des deux taxes.
  • Les primes d’assurance versées sur le contrat d’assurance vie appartiennent à l’assureur. Le souscripteur a une réclamation contre l'assureur et par remboursement, il utilise le droit de réclamation (en l’absence de retrait des dépôts).
    • En conséquence, les actifs des contrats sont difficile à attraper ;
    • Et encore système fiscal plus favorablemais cette fois dans la vie.
      Cette taxe s’applique également à la taxation d’autres investissements et ouvre opportunités d'optimisation fiscale.

* Le contrat peut être commandé "garantie de plancher" compenser le risque de taux d'intérêt négatif lié à la dépréciation d'un contrat d'assurance-vie.
En cas de décès de l'assuré, ce choix sera garanti aux destinataires capital minimum garanti une police d'assurance-vie prédéfinie, telle qu'une police d'assurance-vie intégrée.

** La définition est donnée à l'article L.132-13 du code des assurances.

Laisser un commentaire