Assurance vie: vers une fiscalité plus légère avant 8 ans de détention – Assurance vie


Publié dans

B2M Productions / Getty

Bonne nouvelle pour les détenteurs de polices d'assurance-vie: la fiscalité avant huit ans de détention devrait être considérablement atténuée en 2018. Les députés du Comité des finances ont approuvé mercredi un amendement à cet effet. Cependant, le texte doit être adopté en séance publique à l'Assemblée, puis au Sénat pour être finalement approuvé. Mais il y a de fortes chances pour que ce soit parce que La République en Marche le porte.

Plus précisément, l'amendement prévoit 30% (incluant les cotisations de sécurité sociale), l'imposition des bénéfices en cas de rachat avant huit ans de conservation, à compter du 27 septembre. Un accident pour ceux qui envisagent de tels paiements car la taxe est actuellement de 50,5% avant 4 ans et de 30,5% pour les 4-8 ans. Lors de l’augmentation de 1,7 point de la CSG de l’année prochaine, elle devrait augmenter respectivement de 52,2% et de 32,2%.

>> Notre service: Testez votre capteur de référence LIFE INSURANCE

Si les parlementaires ont défendu une telle évolution, le fait que l’introduction d’un «taux uniforme» de 30% pour les plus-values ​​ait été avantageux pour les gros contrats si le retrait a lieu avant 8 ans. . Veuillez noter que dans le cas de l’assurance vie, cette déduction unique s’applique uniquement aux personnes ayant plus de 150 000 euros d’assurance vie (tous contrats confondus) et uniquement aux bénéfices liés aux paiements effectués à partir du 27 janvier. jusqu'en septembre.

>> Lire aussi: Souhaitez-vous établir un impôt uniforme en 2018? Point, placement par placement

Dans ce dernier cas, le taux d'imposition de 30% est causé par huit ans de détention; il est actuellement de 23% (24,7% en 2018), mais la réduction est antérieure à huit ans (taux de 8%). rappelé, 50,5 et 30,5%). L'amendement permet ainsi de "mettre fin à cette situation injuste", comme l'expliquent les hommes politiques dans l'exposé des motifs, accusant tous les 30% avant la huitième année de détention.

Laisser un commentaire