Banque Nationale – conseiller bancaire – Assurance prêt immobilier

1 Société canadienne de garantie des dépôts (SADC)

La Société d'assurance-dépôts du Canada (SADC) est une société d'État fédérale créée en 1967 pour protéger certains types de dépôts jusqu'à concurrence de 100 000 $ en faillite. institution financière.

La Banque centrale canadienne est membre de la SADC. Les dépôts protégés comprennent les polices d'assurance émises par la Banque. Pour plus de renseignements sur la SADC, veuillez visiter le 1 800 461-SADC (2342) ou visiter le site www.cdic.ca.

2 Loi canadienne anti-pourriel (CASL)

À compter du 1er juillet 2014, la loi canadienne anti-spam réglemente l'envoi de messages électroniques commerciaux contenant des messages publicitaires et des bulletins d'information impliquant une participation à des activités professionnelles. Toute infraction à la LCAP présente des risques importants pour la Banque, notamment des risques de non-conformité, des risques financiers et des problèmes de réputation. Les amendes dissuasives s’appliquent aux infractions pouvant aller jusqu’à 1 million de dollars pour les particuliers et à 10 millions de dollars pour les infractions de la banque et de ses filiales.

En vertu de la LCAP, tout message électronique doit contenir une signature conforme aux exigences, identifiant clairement l'expéditeur et le lien d'annulation, permettant au destinataire d'annuler le consentement pour l'envoi d'e-mails de l'expéditeur.

Avant d’envoyer au client un type d’e-mail CASL, l’employé de la banque doit vérifier que le destinataire a bien accepté d’envoyer un tel message à l’adresse électronique appropriée.

À compter du 15 janvier 2015, la LCAP oblige également la Banque et ses sociétés affiliées à fournir aux utilisateurs leur site Web à l'aide de cookies et à expliquer l'utilisation de ces fichiers. En outre, les textes décrivant les applications mobiles de la banque et de ses filiales doivent notifier aux utilisateurs que lors du téléchargement de ces applications, les utilisateurs acceptent leur installation et les ajouts à leurs applications.

La CASL ne s’applique pas aux communications électroniques entre la Banque et ses partenaires commerciaux lorsqu’elle agit à titre professionnel.

3 Règles de coût d'emprunt: options de divulgation disponibles pour les clients

Sur la base des coûts d'emprunt, le co-financier est autorisé à recevoir toutes les informations réglementaires, y compris les relevés de compte de crédit (mais pas les relevés de compte bancaire).

Si le coemprunteur demande les informations requises par le Règlement, vous devez envoyer:

  • Mot de bienvenue
  • Rapport sur les coûts d'emprunt en vertu de l'article 450 de l'emprunt bancaire
  • Relevés de compte de crédit

Toutes les autres informations requises par le règlement, telles qu'un avis d'augmentation des frais ou un changement de produit.

Le déposant peut choisir entre deux types de divulgation:

  • Informations à fournir multiples: une copie par coemprunteur (option par défaut)
  • Divulgation unique: une copie pour tous les emprunteurs

Après avoir effectué la sélection, le demandeur peut réviser ce choix. pour cela, il doit contacter le service clientèle.

4. Rapport sur les coûts d'emprunt en vertu de l'article 450 de la Loi sur les banques

La Banque est tenue de fournir au demandeur les frais de remboursement du prêt conformément à l'article 450 de la Loi sur les banques:

  • Hypothèques: le coût de la notification de prêt doit être signalé 48 heures avant la signature du contrat de crédit, comme indiqué dans le paragraphe suivant.
  • Cartes de crédit: le coût d'une transaction de prêt doit être signalé avant l'activation de la carte, tandis que la carte de crédit doit être accompagnée d'une zone d'information.
  • Autres formes de crédit: le coût de la déclaration d’emprunt doit être communiqué au plus tard au moment de la signature de la convention de crédit (pas une demande de crédit)
  • Cette déclaration informe le demandeur de tous les coûts liés au crédit avant la conclusion du contrat de crédit contenu dans la demande de crédit.

Afin de respecter les règles énoncées dans la présente section, le coût de la notification de prêt donnée au client comprend un cadre informatif (pour le produit sélectionné), de sorte que toutes les données de crédit soient communiquées à tous les emprunteurs au moment de la publication des coûts d'emprunt.

Le demandeur n’a pas à signer la déclaration du coût du prêt et la banque n’est pas obligée d’obtenir des copies des documents. Cependant, la banque doit conserver une copie du document envoyé au client. En outre, le demandeur doit conserver le document avec une copie de la demande et tous les autres documents connexes.
Cette disposition réglementaire couvre tous les produits de crédit, y compris les cartes de crédit.

Présentation du rapport initial sur le prêt hypothécaire (coût du prêt hypothécaire 48 heures à l'avance)
En ce qui concerne l'octroi d'un prêt hypothécaire, la Banque doit fournir au client une copie des coûts d'emprunt au moins deux jours ouvrables avant la nomination du client avec un notaire ou un avocat pour signer le contrat. Le jour indiqué ci-dessous n'est pas considéré comme un jour ouvrable gratuit:

  • Date de l'emprunt
  • Date de l'accord de crédit,
  • Samedi, dimanche et jours fériés.

5. Obligation de renseigner sur la garantie hypothécaire

À la demande du ministre des Finances canadien, les banques sont tenues de fournir des informations sur les types de sûretés hypothécaires disponibles au Canada à compter du 1er septembre 2014.

À la suite de cette obligation, la Banque doit fournir des informations générales sur différents types de prêts hypothécaires et des informations de nature différente sur son site Web, ses succursales, ses autres points de service et sur demande. avant ou pendant le contrat hypothécaire.

Il existe deux flyers pour les clients demandant des informations:

  • F.29933 Dossier Informations sur les différents types d’hypothèques utilisées pour l’achat d’une propriété résidentielle (informations générales)
  • Newsletter F.30025 informations sur votre hypothèque (informations spécifiques)

6 Avantages hypothécaires

Le 4 septembre 2012, le ministre des Finances du Canada, Jim Flaherty, a annoncé l'adoption d'un code de conduite sur le crédit hypothécaire pour les institutions financières fédérales. Certains des éléments du code sont entrés en vigueur en septembre 2012, d'autres le 4 mars 2013, par exemple, avec des informations à fournir si l'emprunteur doit payer le paiement anticipé.

Afin de se conformer aux dispositions du Code, la Banque met en œuvre des mesures visant à assurer une information claire et à éviter de tromper les clients en cas de paiement anticipé de l'hypothèque.

La Banque doit également fournir des informations sur les méthodes que les clients peuvent utiliser pour accélérer le remboursement de leur emprunt immobilier sans avoir à payer d'amende. Le Code est un outil réglementaire permettant aux institutions financières de fournir aux consommateurs des informations claires, de les informer sur les frais de remboursement anticipé des hypothèques et de les aider à évaluer les conséquences de ce type de soutien.

L’indemnité a pour objet d’indemniser la Banque pour toute perte de revenu pouvant résulter d’un remboursement anticipé ou d’une modification de la situation; le client accepte les conditions, le taux d'intérêt et le montant du prêt, et si l'un de ces objets ou l'ensemble de ces éléments a diminué, la banque subira un préjudice. La plupart des institutions financières utilisent des méthodes similaires pour déterminer le montant de l'indemnisation, à savoir un intérêt de trois mois ou, sous certaines conditions, une allocation de prêt.

Les clients peuvent utiliser les outils suivants:

  • Informations fournies sur le site internet de la banque
  • Les calculatrices sont disponibles sur le site Web de la Banque
  • Rapport de rémunération contenant des informations sur les avantages
  • Rapports annuels sur les indemnités
  • La ligne Centre d’assistance clientèle gratuite fournit des informations supplémentaires sur les avantages.

7 Principe directeur B-20 – Pratiques et procédures de garantie de prêt au logement

Conformément aux exigences du commandant des institutions financières (BSIF), la banque veille à ce que l'emprunteur soit en mesure de gérer la dette à temps. Elle a mis en place des prêts hypothécaires à procuration automatique, qui sont autorisés pour la TVA.

Résumé de la ligne directrice B-20 :

  • Le montant maximum des prêts hypothécaires pour financement de crédit (risque de crédit) est égal à 65% de la valeur de l'actif financé.
  • Tout financement hypothécaire avec un ratio prêt / valeur compris entre 65,01 et 80% doit comporter une hypothèque amortie de manière à respecter la limite de crédit renouvelable approuvée (non amorti).
  • Tout financement hypothécaire avec un ratio prêt / valeur supérieur à 80% doit être assuré.
  • Le système de la banque garantit que le remboursement du capital n'entraîne pas pour le client un dépassement de la limite de crédit approuvée (non amortie).

8 Accès au financement


Conformément à la réglementation en matière d'accès aux fonds, la banque est tenue de limiter les dépôts des particuliers et des sociétés éligibles. La durée de l'interruption peut varier en fonction du montant de la facture et du fait que le dépôt soit effectué personnellement auprès de l'employé de la succursale ou du service ou de toute autre manière.
La Banque autorise également le client à retirer les premiers 100 $ déposés avec un chèque ou un autre instrument sur un compte de dépôt personnel:

  • immédiatement, si le chèque ou autre instrument est déposé au bureau de la Banque ou à un autre lieu de travail;
  • le jour ouvrable suivant si le chèque ou une autre facture est déposé par un autre moyen, tel qu'un guichet automatique.

En plus d'appliquer les exigences ci-dessus, la Banque, par l'intermédiaire de ses employés:

  • lors de l'ouverture d'un compte, donnez à votre client l'accès à la politique de fonds;
  • Publiez et mettez à la disposition de vos clients et du public la politique d'accès aux fonds en notifiant par écrit chacun de vos affiliés et autres points de service ainsi que votre site Web;
  • s'il n'est pas possible d'appliquer la politique d'accès aux fonds, indiquez à la personne (personne physique ou entreprise):
    • un avis de refus contenant une confirmation que la personne peut déposer une plainte auprès du Centre canadien de la consommation en matière financière, le cas échéant, ainsi que les coordonnées de l'agence.

9 Compte inactif

Un compte qui n'a pas été en déplacement au cours de l'année devient inactif. Le client ne peut plus utiliser un tel compte; Pour le réactiver, il doit contacter le centre de service à la clientèle.

  • La Banque envoie une notification de compte non active au client (les 1er, 2, 5 et 9 janvier) pour vérifier ce que le client va faire. Si le client répond dans les 60 jours, aucun frais ne sera facturé.
  • Si le montant des frais est supérieur au solde du compte, le compte sera automatiquement fermé.
  • Si le solde n'est pas présenté après neuf ans, il sera renvoyé au service de la comptabilité de la Banque, qui le remettra à la Banque du Canada s'il n'a pas été demandé à la fin de la dixième année. . Si le client veut récupérer de l'argent auprès de la banque canadienne, envoyez-le au centre de service à la clientèle. Ne le dites pas directement à la banque canadienne.

10. Refus d'ouvrir un compte

Conformément aux règles bancaires de base, la banque est obligée d'ouvrir un compte de dépôt personnel en soumettant la personne qui en fait la demande.

Dans certains cas, les réglementations prévoient des exceptions permettant à la banque de refuser d'ouvrir un compte de dépôt personnel.

Le texte des engagements clés doit être mis à la disposition de la clientèle de chaque succursale et mis à sa disposition par la Banque, ainsi que son site Web, "Accès aux services de base", dans une brochure indiquant:

  • Conditions pour ouvrir un compte d'épargne;
  • Si la banque refuse d'ouvrir un compte, elle doit donner à la personne un avis l'informant qu'elle refuse d'ouvrir le compte, y compris le texte l'informant qu'elle peut demander un compte à partir de ce compte. Consommation financière canadienne si elle a des raisons de se plaindre, en indiquant les coordonnées de l'agence.

11 Processus de plainte pour les clients

L'objectif de la banque est de fournir à ses partenaires commerciaux et à ses clients un service exceptionnel. Nous attachons la plus grande importance aux besoins de nos clients et à leurs relations commerciales. La satisfaction du client est notre objectif.

Nous avons une procédure de plainte simple et efficace. Nous fournissons à nos clients un guide pour "parvenir à une relation commerciale harmonieuse" qui décrit notre processus de traitement des plaintes. La description du processus est également donnée au client si nous sommes d'accord avec l'offre de produit ou de service.

Le traitement des plaintes par la Banque et l'existence d'un médiateur sont un exemple concret de notre engagement à satisfaire les clients.

12. Commerce d'assurance

Les polices d'assurance interdisent aux banques de faire de la publicité et de vendre des produits d'assurance non autorisés sur leurs sites Web et leurs filiales.

Selon les règles, www.bnc.ca n’a pas de site web directement ou via un autre site internet:

  • ne peut pas inclure de bannière publicitaire pour des produits d'assurance non autorisés;
  • ne peut pas promouvoir des produits d'assurance non autorisés; ou
  • ne peut pas contenir de liens hypertextes qui renvoient directement ou indirectement à une page Web, y compris à un assureur ou à une compagnie d’assurance qui fait la promotion de produits bancaires non autorisés.

13. Guide de distribution – Assurance prêt (Québec seulement) et sommaires (Québec et Québec)

Pour le Québec
Une copie du guide de distribution doit être remise à chaque nouveau client ayant souscrit une assurance emprunteur. Ce guide explique une forme de prêt claire et simple pour des produits, concepts, concepts et exclusions d’assurance.

Pour toutes les provinces

En vertu du règlement sur la souscription par défaut, le conseiller doit fournir au client un résumé des produits financiers liés au certificat de garantie de prêt.

14. Services aux entreprises: identification du client à l’ouverture du produit (ICOP)

Contexte de l'application ICOP
L'ICOP a été fondée en 2009 par le secteur de la conformité des entreprises pour assurer le respect des règles établies au Canada en vertu de la Loi sur le financement des activités terroristes et le financement des activités terroristes (la Loi). Services aux entreprises. ICOP contient les informations suivantes:

  • Entité légale
  • Personnes liées
  • Comptes d'entité légale

Il contient également les éléments nécessaires pour rassembler des informations afin de respecter différentes règles fiscales, notamment FATCA et CRS (voir paragraphe 22).

Aujourd'hui, l'application est utilisée par toutes les unités fonctionnelles de la banque, y compris les partenariats, et répond à des besoins qui vont au-delà de la conformité à différentes réglementations. La qualité des informations que vous entrez permet à ICOP:

  • déterminer les coordonnées de nos clients et de leurs représentants autorisés;
  • limiter les retards dus à l'inadéquation des intrants
  • Accélérez le développement de nouveaux produits avec des informations mises à jour dans l'application
  • Servez vos clients plus efficacement.

Laisser un commentaire