Contrôle pilote classique résiste – Assurance prêt immobilier

Les contrats d'assurance vie polyvalents vendus sur Internet ont une gestion déléguée établie de longue date, qui, dans de nombreux cas, a été confiée à des professionnels de renom, de loin le dernier mot.

"Je suis convaincu que l'avenir du multimédia passera par l'arbitrage", déclare Bernard Le Bras, directeur général de Suravenir (groupe Crédit Mutuel Arkéa). Brest est l'un des principaux partenaires des banques et des courtiers en ligne (Fortuneo, Boursorama, ING Direct, Altaprofits, Linxea, Assurancevie.com, Mesplements.fr, etc.). Réseau de vente sur Internet qui vous permet de conclure des contrats offrant un excellent rapport qualité-prix (frais d'entrée, frais de gestion et d'arbitrage optimisés, supports étendus, etc.).

Et la nouvelle offre Suravenir a été lancée pour le secteur Vie Plus (pour les conseillers en gestion d'actifs), constitué de six profils thématiques (actions européennes, économie réelle, développement durable, intelligence artificielle, etc.) confiés à six gestionnaires de fonds différents. (DNCA, Alto Invest, Vivienne Investissement …) confirme la dynamique de gestion autorisée.

Amélioration de la qualité

"Cette méthode de gestion est optimale pour accompagner les clients en diversification qui, sur des marchés complexes et chaotiques, préfèrent déléguer la gestion de leurs actifs à des professionnels reconnus", Edouard Michot, président d’Assurancevie.com, qui exerce un leadership de premier plan auprès de Fidelity International et d’aides à la distribution auprès de Lyxor et Lazard Frères Gestion.

Il est vrai qu’en choisissant les types de pouvoirs de gestion qui ont longtemps été Boursorama (avec Edmond de Rothschild AM) ou ING Direct (avec Rothschild et Cie Gestion), les déposants obtiennent une qualité significative par rapport à la gestion de profil classique. qui sont construits sur des fonds de maison payés et sont offerts par la plupart des grands réseaux dans le cadre de l’assurance vie.

"Notre profil flexible, Carte Blanche, a été confié à Lazard Frères Gestion, qui a perdu -8,5% en 2018 par rapport à -10,9% du CAC 40, en hausse de + 9,2% en 2017, 6% sur 5 ans et + 113,5%, avec une volatilité associée de 11% depuis sa création en 2008 '; explique Hervé Tisserand, PDG d’Altaprofits.

Mise à niveau de l'offre "Robotic"

Cependant, comme beaucoup de ses pairs, ce professionnel est convaincu qu'il soit ou non recommandé aux fans d'arbitrage boursier.

La position commune du président de Yomon, Sébastien Ornano, qui, en plus de son offre de gestion dirigée par "robots", vient de lancer un nouveau fonds de gestion active pour les clients détenant au moins 100 000 euros d'actifs. pour leur permettre "Exprimez librement votre confirmation d'investissement à travers des choix de gestion ou plus de sujets d'investissement en affiliation". Parole à toi …

Laurence Delain

Laisser un commentaire