Dans les titres, "Personne ne sait": ils ont remporté cinq millions de lots et admis – Assurance remboursement prêt immo décés

Raconte-nous ton histoire …

Nathalie: "J'ai gagné au Loto sur Internet, 5 millions d'euros en décembre dernier. Je joue assez régulièrement depuis plusieurs années."

Avez-vous réalisé lentement que vous venez de gagner ce montant?

Nathalie: "Comme j'ai gagné sur Internet, j'ai reçu un email. J'ai connecté le site de jeux français, mais c'était à ce moment-là dans les soins. J'ai pris une heure pour être absolument sûr. Quand j'ai eu la confirmation, j'ai informé mon épouse (éclatant de joie avec la voix, Ed). Cinq millions sont nombreux, mais le montant est difficile à comprendre. "

Connaissez-vous votre famille rapidement?

Nathalie: "Pour le moment, nous ne connaissons que mon mari et moi-même. Nous essayons toujours de savoir comment nous le communiquons à certaines personnes ou non."

Nous inventons plutôt un autre histoire justifier la source de cette nouvelle fortune

Christophe: "Nous voulons partager une partie de nos bénéfices avec nos proches, mais nous créons plutôt une nouvelle histoire pour justifier la source de cette nouvelle fortune afin d'éviter toute question sur le montant exact. Le secret est une personne à la fois. Et si cette personne la répète, elle peut créer un effet de boule de neige, ce que nous craignons. "

Vous êtes devenue Française des Jeux (FDJ) qui vous a donné le contrôle …

Nathalie: "Oui, la FDJ nous a également donné de très précieux conseils. Si nous gagnons une telle somme, nous pourrons tout gâcher. Vous devez vous demander et prendre votre temps, c'est ce qu'on nous a dit."

Avez-vous gagné juste avant Noël, en avez-vous profité?

Nathalie: "On n'a pas fait de flambé (Rire). Comme personne ne le savait, nous avons fêté Noël presque comme d'habitude. "

Christophe: "D'un autre côté, je n'étais jamais aussi détendu à Noël! Vers la fin de l'année, nous sommes allés dans un bon restaurant, à la fois. Nous avons également invité un restaurant aux familles. Nous sommes allés un peu plus loin (Rire). "

Donc, vous n'avez rien acheté depuis six mois?

Nathalie et Christophe: "Il n'y a pas beaucoup pour le moment. Nous prenons notre temps. Nous n'avons pas acheté une grande horloge, une grosse voiture (Rire) pas les gens autour de nous. Nous prévoyons faire de plus grandes acquisitions plus tard. Il y a bien un achat immobilier, mais ce n'est pas notre priorité. Nous avons réservé d'excellentes vacances cet été! "

Pensez-vous que cet argent durera toute votre vie?

Christophe: "Oui, nous pensons! Nous devrions pouvoir conserver une bonne part! L'objectif est d'utiliser cet argent s'il n'y a pas de catastrophe, de crise et si nous perdons certains de nos investissements. Sinon, nous resterons silencieux pendant très longtemps. Au travail, je suis dans une période de transition où j'ai pris des engagements et Pour le moment, cela n'a pas changé ma vie, mais à l'avenir, l'objectif est de travailler beaucoup moins. "

Nathalie: "J'ai déjà fini de travailler. Quand je suis parti, aucune autre question n'a été posée."

Que fais-tu dans ta journée?

Nathalie: "Comme auparavant, ça n'a pas beaucoup changé. J'ai fait beaucoup de liberté. Je m'occupe de mes enfants, de ma maison, je fais du sport. Je continue ma vie normalement."

Pendant que vous gagnez, jouez-vous?

Nathalie: "Oui, je joue encore au loto et aux jeux de grattage. J'ai toujours un compte sur Internet. Depuis décembre, j'ai gagné de 2,20 à 50 euros. Mon mari a reçu 1 000 euros!"

Pouvez-vous commenter la phrase "l'argent ne fait pas le bonheur"?

Nathalie et Christophe: "C’est beaucoup plus! Beaucoup d’argent présente de nombreux avantages, mais aussi beaucoup de restrictions. Nous sommes dans une société où les gens veulent récupérer leur argent. En général, l’argent peut vivre dans la paix et ne pas poser trop de questions tous les jours. Si nous gagnions, nous pensions que nous étions silencieux pour notre avenir et surtout pour l'avenir de nos enfants.

(*) Prénoms

A quoi ressemblent les "grands gagnants" de la FDJ?

Isabelle Cesari, responsable du service relations primées de la FDJ. Photo C. M.

Ici, ils commencent à se rendre compte qu'ils ont gagné: la Française des Jeux (FDJ), un immeuble tout neuf situé au septième étage de Boulogne-Billancourt à Paris, est un salon confortable accueillant les grands pour transférer des bénéfices – par chèque ou par virement. Chaque année, et depuis plus de 20 ans, ce service unique dans le monde reçoit au moins 200 gagnants: à partir d'un million d'euros, les joueurs heureux sont informés sur les plans émotionnel et financier.

"Notre responsabilité"

"Il nous semble que ce suivi relève de notre responsabilité. Nous savons qu'une grande chance ou un bonheur du jour au lendemain affectera la vie de chacun. Dans ce sens, nous allons les impliquer", a déclaré Isabelle Cesari, responsable du service Relations gagnantes de la FDJ.

Comment puis-je parler à mes amis? Comment gérer un secret? Qu'est-ce qu'un banquier privé? Assurance vie? Et des taxes dessus? Au cours de tous les ateliers organisés en France, les quatre personnes offrant les services donneront aux lauréats les clés pour mieux comprendre leur nouvelle vie dans cinq ans: «C’est une boîte à outils pour faire les bons choix. Outre l'aspect financier, il existe également des séminaires sur la gestion des émotions. Certains peuvent se sentir coupables: pourquoi cela m'est-il arrivé? »Poursuit Isabelle Cesari.

Le soutien mutuel fait partie des grands gagnants: les parents sont heureux de soutenir les nouveaux enfants dans le cercle fermé des grands gagnants de la FDJ.

C. Hr

Laisser un commentaire