"Enquête interne" de Bercy après l'erreur du point d'impôt – Assurance prêt immobilier

Ministre des opérations et du secteur public Gérald Darmanin, le 29 mai 2019 à l'Elysée (Ludovic MARIN / AFP / Archives)

Bercy mène une "enquête interne" pour s'assurer que le site Web de la fiscalité n'a pas été victime d'une attaque informatique lundi soir, a déclaré Gerald Darmanin, ministre des Opérations et des Comptes publics, vendredi.

"Nous soupçonnons que nous attaquons l'ordinateur que nous avons aujourd'hui dans le cadre de l'enquête de Bercy", a déclaré le ministre BFMTV, confirmant ainsi des informations sur franceinfo.

"Nous ne sommes pas sûrs, mais il est certain que le système de la DG Finances n'est pas intervenu, toutes les données (données) sont protégées", a-t-il confirmé.

L'afflux massif et sans précédent de connexions lundi soir – "trois millions" par heure et demi, a déclaré vendredi M. Darmanin – le fonctionnement du site impots.gouv.fr a été suspendu pendant plusieurs heures. Le gouvernement a donc donné 48 heures aux contribuables pour déclarer leurs revenus en ligne jeudi soir jusqu'à jeudi soir.

Selon une source proche de Bercy, citée par franceinfo, des adresses suspectes provenant de l'étranger ont été identifiées et la seconde est menée en parallèle par l'Agence nationale de la sécurité de l'information (Anssi). L'AFP a demandé à Anssi de ne pas commenter.

La déclaration de ses revenus sur Internet "est un grand succès", a fait valoir vendredi Darmanin, soulignant que le site risquait d'être victime de son succès.

Au total, 68% des contribuables ont choisi cette année de déclarer leurs revenus en ligne. Plus de 24,6 millions d'annonces de télécommunications ont été enregistrées, ce qui représente 13% de plus que l'année dernière, a déclaré l'AFP, un porte-parole du ministère.

Laisser un commentaire