Le Conseil constitutionnel approuve les dispositions de la PACTE en matière de pension et d'assurance vie – Assurance vie prêt maison

Le Conseil constitutionnel a approuvé le projet de loi PACTE sur les articles sur l’assurance vie et l’épargne retraite. Le texte devrait être annoncé bientôt.

L'article 71 (ex-article 20) prévoit la création d'un régime de pension de retraite en trois parties (contribution individuelle, collective universelle et obligatoire au collectif). Cela harmonise les conditions de sortie et permet des sorties de capitaux. De plus, tous les joueurs épargnants peuvent offrir des bonus de retraite. Le caractère pratique et fiscal de cette réforme entraînera le développement des commandes d’ici à la fin de l’année. La mise en œuvre de la loi PACTE est utilisée logiquement pour sauver la pension à partir du 1er janvier 2020.

L'article 72 traite de l'assurance-vie. Cela permet le transfert partiel de plus de huit ans de contrats à la même entreprise. Les obligations d'information sur les revenus des fonds en euros et des unités de compte seront augmentées.

La loi indique que les assureurs informent une fois par an les preneurs d’assurance du coût des OPCVM et des parts de compte. Les assureurs indiquent les honoraires facturés par l'assureur pour chaque unité de compte, les coûts supportés par l'actif en rapport avec les passifs repris dans l'unité de compte au cours du dernier exercice connu et, le cas échéant. – les décotes reçues de la compagnie d'assurance, de ses dirigeants autorisés, y compris ceux qui se présentent sous la forme d'organismes de placement collectif, pour la gestion financière des passifs exprimés en unités de compte, ou

Les assureurs doivent indiquer clairement sur Internet le retour des fonds en euros proposés dans le cadre de ces différents contrats. Pour pouvoir transférer le produit des fonds en euros, les informations doivent être sur place, le délai de publication étant de 80 jours à compter du 31 décembre.

Les personnes assurées doivent pouvoir obtenir des unités comptables responsables. Chaque contrat doit comporter au moins une unité de compte correspondant à l'une des trois catégories suivantes:

  • fonds de solidarité,
  • les fonds ayant reçu un label national répondant aux critères de financement de la transition énergétique et écologique (fonds dits TEEC);
  • fonds reçus par l'État et critères d'investissement socialement responsables (appelés fonds ISR).

Cette obligation s’applique uniquement aux contrats ouverts àSt Janvier 2020. À partir de 2022, les contrats doivent proposer au moins deux unités de compte, l'une correspondant au fonds appelé "SRI" et l'autre pouvant être un fonds appelé "TEEC" ou solidarité.

Le texte vise également à améliorer la lisibilité des recettes du Fonds européen de croissance.

Décision du Conseil constitutionnel sur le projet de loi PACTE

Laisser un commentaire