quel processus d'assurance pour un notaire? – Assurance remboursement prêt immo décés

Le notaire est une profession réglementée. A ce titre, le notaire doit souscrire une assurance responsabilité professionnelle. En effet, la responsabilité civile du notaire peut être liée à l'exercice de ses fonctions. Mais il peut aussi compter sur une garantie collective. Point maintenant.

Responsabilité Civile Notariale: Principes

Un notaire est un fonctionnaire ayant des fonctions d'autorité publique. Ses actions ont le même poids juridique que le jugement.

Devoirs professionnels

Le notaire est subordonné à plusieurs obligations professionnelles, y compris:

  • le devoir d'honnêteté et de rigueur: par exemple, le notaire doit vérifier l'identité de toutes les parties à la transaction;
  • secret professionnel: par exemple, le montant de la transaction ne peut jamais être divulgué par un notaire;
  • Le conseil, ce qui signifie neutralité, impartialité et loyauté: par exemple, la tâche du notaire est de montrer au client les documents que le client doit envoyer à l'administration fiscale.

La violation de ces obligations professionnelles peut engager la responsabilité civile du notaire.

Responsabilité civile

Comme tout professionnel, le notaire peut, dans le cadre de ses activités, établir des règles de conduite professionnelles. Si cette violation cause un dommage, le notaire doit réparer le dommage, ce qui constitue sa responsabilité civile (article 1240 du Code civil).

Mise en œuvre de la responsabilité civile notariale

L’inclusion de la responsabilité civile du notaire est nécessaire pour lier ces trois éléments:

  • Vous devez prouver un. La présence culpabilité notaire, à savoir manquement à une obligation, négligence ou inaction.
  • Les dégâts doivent être réels, il faut avoir un désolé.
  • Et surtout, il doit y avoir un relation causale entre la faute du notaire et le dommage causé.

Si ces trois éléments sont combinés, le juge peut être obligé de payer désolé à la victime.

Cependant, il y a exception. En effet, un notaire peut contourner sa responsabilité civile s'il peut prouver que le dommage causé est lié à:

  • victime, c’est-à-dire une activité volontaire de la victime qui a causé le dommage;
  • le fait d'un tiers, c'est-à-dire que le dommage est causé par une autre personne;
  • liés à la force majeure (exemples) : attaques, catastrophes naturelles, etc.).

Protection de la responsabilité civile du notaire

Les conséquences de l'application de la responsabilité civile du notaire peuvent être très importantes, notamment au niveau financier. Pour faire face à cette menace, le notaire dispose de deux outils supplémentaires:

  • obligation de souscrire une assurance responsabilité;
  • garantie collective.

Assurance responsabilité professionnelle

Le notaire doit donner des conseils au client gratuitement avant de commencer son activité assurance responsabilité professionnelle. Cela permet à un notaire dont la responsabilité civile est engagée de retourner à son assurance en cas de litige.

Garantie collective

En France, les notaires sont solidairement responsables envers tous les clients. Ça s'appelle garantie collective.

Il est bétonné avec deux appareils:

  • Dans chaque région, un fonds de garantie régional est créé pour faire face aux conséquences financières non prises en compte par l'assurance responsabilité notariale.
  • Le fonds de garantie national peut également être repris si la perte financière est trop élevée.

Pour approfondir le sujet:

Laisser un commentaire