Une amende est infligée à Allianz – Assurance prêt immobilier

Lundi 22 décembre, sur un site Internet, selon un avis en ligne, l'autorité prudentielle française (ACPR) a décidé, le 19 décembre, d'imposer une amende de 50 millions d'euros à Allianz. La filiale allemande de l'assureur allemand accuse également le Comité des sanctions. Il est accusé d’avoir omis d’identifier les titulaires de police décédés et de rechercher des bénéficiaires en vertu de la réglementation.

Allianz mène des enquêtes depuis 2007

"Cette décision ne reflète pas le ferme engagement d'Allianz depuis la loi de décembre 2007 sur les ressources financières et humaines visant à détecter les décès et à rechercher des bénéficiaires ou des résultats significatifs", a déclaré Allianz dans un communiqué.

L'assureur confirme que "continuera à trouver des bénéficiaires sans investissements fixes"et souligne que"Le montant de 50 millions d’euros alloué à ACPR n’affecte pas ses clients et ses partenaires..

Processus lent

Plus précisément, l'ACPR accuse Allianz Vie de ne pas avoir versé suffisamment de capital pour les décès avant 2007.

Dans une affaire similaire, le 3 novembre, le régulateur a infligé une peine pécuniaire de 40 millions d'euros pour avoir réprimandé l'assureur français CNP Assurances. Jusqu'à présent, il s'agissait de la plus grande sanction infligée par l'ACPR.

Laisser un commentaire